0:00 / 0:00

Juin 2019

Brussels Airport a l’ambition de ne plus émettre de CO2 d’ici 2050

  • Émissions
Image of Airport Carbon Accredited

Le 26 juin 2019, Brussels Airport a signé la résolution de l’organisation aéroportuaire ACI Europe pour ramener ses émissions nettes de CO2 à zéro d’ici 2050, et devenir ainsi un aéroport zéro carbone.

Pour rappel, Brussels Airport a obtenu six années d’affilée le certificat d'aéroport neutre en carbone de niveau 3, et a même atteint en 2018 le niveau le plus élevé : le niveau 3+, qui représente une neutralité carbone totale sur ses propres émissions, c’est-à-dire sur les scopes 1 et 2 (voir plus bas). Nous avons obtenu ce résultat grâce à une forte réduction de nos émissions de CO2 et à la compensation des émissions résiduelles, à l’aide notamment de projets de « carbon off-setting » pour lutter contre la déforestation en Afrique.

  • Scope 1: voitures de société, énergie générée, déchets et installations d’épuration des eaux.

  • Scope 2: énergie achetée.

Avec 193 autres aéroports de 23 pays, nous voulons maintenant aller encore plus loin. Nous voulons ne plus émettre de CO2 du tout d’ici à 2050 !  Notre secteur contribuera ainsi à l’application de l’Accord de Paris visant à maintenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés.

« Il est grand temps de passer à l’étape suivante en tant que secteur et en tant qu’acteur individuel, pour mettre en œuvre une politique zéro émission de CO2 sans compensation. »

Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

La résolution NetZeroCarbon2050 est l’un des piliers de la stratégie de développement durable proposée par ACI Europe lors du Congrès annuel. Cette dernière fut d’ailleurs rédigée par une équipe dont Brussels Airport était un membre de base.

Image of Brussels Airport the heart of europe

Elle repose, à l’instar de notre propre stratégie, sur les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies.

« Les aéroports représentent un écosystème économique important dans la société. En plus de limiter l’impact environnemental de nos activités, nous devons assurer une progression positive, par exemple au niveau de la mobilité, du bien-être, des emplois durables et de la diversité », poursuit Arnaud Feist.

Dans le cadre de sa stratégie de développement durable, Brussels Airport Company a identifié 5 domaines d’activité dans lesquels des progrès importants peuvent être réalisés à court terme.

Image of cloud with sound

Réduction du bruit au sol et amélioration de la qualité de l’air local

Image of recycle bag

Réduction des déchets

Construction d’une infrastructure durable

Image of cloud with sound
Image of recycle bag

Plus de diversité
sur le lieu
de travail

Image of recycle bag

Amélioration du modal split

We use cookies on our site. By using the website you agree with this.

X